Test article

crayons aquarelles

Dans cet article, je t’explique ma façon de peindre avec des crayons aquarellables.

Tu trouveras mon procédé de création pas à pas ci-dessous, plusieurs techniques d’utilisation des crayons aquarellables et mes astuces pour obtenir différents effets.

Si tu as déjà réalisé de l’aquarelle classique, tu te rendras vite compte que le procédé est différent et que les effets en sont plus enrichis.

N’hésite pas à me faire part de tes suggestions, questions et commentaires en fin d’article.

Une aquarelle n’est pas une histoire, c’est la traduction d’une sensation, d’un souvenir, d’un état d’âme.” Hugo Pratt

 

Etape 1

Dessiner le croquis

Lorsque je dessine un tableau qui sera colorisé aux crayons aquarellables, je dessine systématiquement un croquis au crayon à papier.

L’utilisation des crayons aquarelles permet de dessiner directement avec ceux-ci. C’est le côté pratique qui le différencie des aquarelles en godet ou tube. Cependant, d’expérience, j’ai constaté que ce n’était pas l’idéal. En effet, j’ai tendance à beaucoup modifier et ajuster les détails. Avec les crayons aquarellables, il reste toujours des traces de pigments de couleur sur la feuille.

Dans le cas d’un procédé créatif spontané, si tu as une vision précise des couleurs que tu veux et du rendu final, tu peux effectivement dessiner et estomper directement avec de l’eau, tu gagneras du temps.

ourson ballons croquis
gomme mie de pain

Etape 2

Estomper les traits de crayon

Lorsque je dessine un tableau qui sera colorisé aux crayons aquarellables, je dessine systématiquement un croquis au crayon à papier.

L’utilisation des crayons aquarelles permet de dessiner directement avec ceux-ci. C’est le côté pratique qui le différencie des aquarelles en godet ou tube. Cependant, d’expérience, j’ai constaté que ce n’était pas l’idéal. En effet, j’ai tendance à beaucoup modifier et ajuster les détails. Avec les crayons aquarellables, il reste toujours des traces de pigments de couleur sur la feuille.

Dans le cas d’un procédé créatif spontané, si tu as une vision précise des couleurs que tu veux et du rendu final, tu peux effectivement dessiner et estomper directement avec de l’eau, tu gagneras du temps.

gomme mie de pain

Une fois mon esquisse terminée, j’utilise une gomme mie de pain pour estomper tout mon dessin.

Cette étape a pour objectif de ne pas laisser apparaître des traits de crayon en dessous de la couleur mais aussi d’enlever un peu de matière qui pourrait altérer ta couleur en la rendant légèrement grisée.
Je l’utilise soit en roulant sur la feuille soit en tapotant selon l’intensité de gommage recherché.

La gomme mie de pain permet contrairement à une gomme classique :

  • de ne pas effacer totalement le dessin
  • ne pas de faire de traces en voulant enlever les bouts de gomme puisqu’elle ne s’effrite pas

Etape 3 Créer une palette de couleurs

palette de couleurs
  • Avec l’aquarelle classique en tube ou godet, on mélange les pigments avec de l’eau. C’est le mélange quantité de pigments et eau qui permet un rendu plus ou moins transparent.
  • Avec les crayons aquarelles, en coloriant une zone sans trop appuyer sur le crayon, tu obtiens une couleur moins pigmentée et en transparence. De même qu’en forçant plus sur ton crayon, et du coup en ajoutant plus de pigments, tu obtiens une couleur plus opaque et plus saturée. Evidemment, grâce à l’eau, tu peux modifier à souhait la couleur en ajoutant l’eau et en l’absorbant de suite à l’aide d’un chiffon.

Quand j’ai acheté mes 1ers crayons aquarellables, j’ai constaté qu’entre la couleur du crayon et son rendu à l’eau, il y avait une différence. C’est pourquoi, pour bien connaître l’étendue de mes couleurs, j’ai créé un nuancier. Cela consiste simplement à tester sur papier et avec de l’eau tous tes crayons.

Idées pour découvrir tes crayons aquarelles

  • mélange de teintes
    ex : mélange d’un marron foncé et d’un marron clair
  • mélange de couleurs
    ex : mélange d’un bleu et d’un rouge
  • ajout de plus ou moins d’eau sur ton pinceau
  • différentes pressions sur ton crayon aquarelle pour avoir plus ou moins de pigments

Si ta palette de crayons aquarelles est conséquente, tu auras énormément de possibilités pour créer ton nuancier. Personnellement, j’ai choisi de créer un nuancier à chaque nouvelle création. Je le constitue au fil de l’eau en notant le numéro du crayon pour chaque test. Cela me permet d’avoir des palettes aux associations de couleurs harmonieuses que je peux réutiliser ou légèrement modifier.

Etape 4 Colorier avec le crayon aquarelle

colorisation crayons aquarelles

Je colore avec les crayons aquarellables en commençant par les plus claires. Cela me permet de foncer par la suite pour ajouter du relief, des ombres, des dégradés ou de changer d’avis plus facilement sur les couleurs utilisées.

Ex : si tu commences à appliquer du marron mais que tu souhaites finalement un rose pâle, tu auras plus de mal à effacer le marron pour que ton rose soit pure. A l’inverse, si tu commences par du rose mais que tu modifies pour mettre du marron, on ne verra pas de traces du rose.

Par conséquent, il est important pour éviter de tout recommencer, d’anticiper sa création. En ayant bien en tête ce que je souhaite, je prépare mes associations de couleurs. Néanmoins, dans le cadre d’un projet perso ou d’une création spontanée, il m’arrive de zapper cette étape. J’en ai parfois de jolies surprises en laissant l’inspiration venir au fil de l’eau.

Tu l’auras compris, pour un projet destiné à être vendu à un tiers, je te conseille la précaution et l’organisation.

Laisser des zones blanches. Lorsque tu colories, ne coloris pas comme tu pourrais le faire avec des crayons de couleurs. Il faut laisser le plus de parties blanches possibles pour pouvoir bien tirer les pigments avec l'eau. Cela donnera cet effet de transparence typique de l'aquarelle. Et tu auras plus de facilité à travailler ton aquarelle. Comme avec l'eau, il vaut mieux pigmenter avec parcimonie quitte à ajouter après.

Etape 5 Humidifier avec le pinceau

appliquer la couleur aquarelle

C’est l’étape que je préfère et la plus satisfaisante pour moi puisqu’elle tend vers le rendu final.

Il s’agit d’estomper au pinceau et ça détend tellement ! Généralement je commence par un gros pinceau pour estomper les zones de couleurs. J’utilise ensuite un pinceau plus fin pour les zones de détails ou les contours si je veux que le dessin soit bien délimité.

Je trempe donc mon pinceau dans l’eau pour adoucir les pigments de couleur. Je te conseille de ne pas trop mettre d’eau, quitte à en remettre si besoin par la suite. Pour estomper ta couleur, c’est surtout le frottement du pinceau et le geste qui va modifier l’effet :

  • plus tu repasses au pinceau, plus tu étales et estompes la couleur
  • plus tu appuies sur ton pinceau lorsque tu pousses les pigments, plus tu créé un contraste

En effet, si tu passes légèrement le pinceau mouillé sur la couleur, tu verras encore les traits crayonnés. En le faisant plus fort et presque comme si tu frottais, tu obtiens une zone de couleur plus homogène.

Autres techniques d'utilisation de crayons aquarellables

  • Commencer par humidifier le papier puis dessiner au crayon directement sur la zone humide
  • Dessiner et colorier avec tes crayons aquarelles puis vaporiser d’eau la zone

Personnellement, je ne les utilise pas car je trouve qu’elles ne permettent pas d’estomper ou modifier facilement. Cependant, ces techniques permettent d’obtenir un rendu différent.
Je t’invite à tester si tu cherches à obtenir un tracé bien visible avec des couleurs saturées. Intéressant également pour mettre en valeur des matières : par exemple pour dessiner une roche.

Etape 6 Laisser sécher l’aquarelle

laisser sécher l'aquarelle

Travailler l’aquarelle est un art de patience !

Précisément, entre chaque application dans la même zone, il faut laisser sécher pour pouvoir ajuster par la suite. Si tu n’attends pas que le papier soit sec, tu risques de mélanger tes couleurs et ne pas obtenir l’effet souhaité. C’est grâce à ce procédé que tu peux avoir un effet de translucidité, de superpositions en transparence. Grâce à cela, l’aquarelle est dans la légèreté et la douceur.

En bref, à moins que ce soit voulu pour mélanger des couleurs ou créer un effet particulier, mieux vaut attendre que ta 1ère couche soit bien sèche.

Tapote au doigt sur ta feuille pour vérifier que le papier est sec avant d'appliquer une nouvelle couleur.

Etape 7 Accentuer les détails et intensifier les couleurs

crayonner à l'aquarelle

C’est à ce moment là que je m’attache aux détails et finitions. Voici quelques unes de mes astuces pour créer des effets :

  • de matière : je crayonne avec les crayons aquarelle sans les estomper au pinceau par la suite. Cela permet d’avoir des tracés net. Par exemple pour un effet poils.
  • saturé, intense en couleur : je repasse au crayon aquarelle puis j’estompe au pinceau peu chargé en eau
  • ombre : j’ajoute un peu de couleur plus foncée à une extrémité. Je pars au pinceau de la couleur plus claire vers la plus foncée. Par exemple, si ma zone de couleur est vert pomme, je vais choisir un vert kaki pour l’effet ombré
  • couleurs intenses : je prélève directement sur la mine de crayon de la couleur avec mon pinceau humide pour appliquer la couleur intense

Démo d'utilisation des crayons aquarelles

Lance la vidéo pour me voir dessiner l'ourson aux ballons de A à Z

Section

Post a Comment